Vêtement militaire inventé en 1914 par Thomas Burberry; le trench coat est rapidement sortit des tranchées et du vestiaire masculin pour devenir la veste iconique des femmes chics et de la mythique Parisienne, il deviendra ensuite emblème punk et indus avec sa version cuir entre les 80s et les 90s avant d’être revisité et érigé au rang de tendance par les grands noms de la mode dans les années 2000.

Ce printemps été 2018, après un retour remarqué la saison dernière, il persiste et signe dans une version totalement twistée du classique trench beige. Découpé, rassemblé, à franges ou porté en cape, chez Balenciaga, Loewe et Alexander McQueen. Véritable go à toutes les audaces, le subversif trench en cuir se retrouve ennobli par Pheobe Philo pour Céline qui le remet au goût du jour dans sa version noire épurée, mais également dans une interprétation plus épatante, lui attribuant des broderies westerns. Enfin plus singulier encore, chez Ralph and Russo, le trench se fait délicat conservant néanmoins sa subversivité notoire révélant la silhouette par l’utilisation d’un vaporeux  gazar de soie.

Tendance phare de cette saison à l’inaliénable caractère subversif; c’est en toute logique que le mythique trench-coat, on ne plus plus actuel et en phase avec l’humeur contestataire qui souffle sur ce printemps 2018, est mis à l’honneur dans ce premier éditorial mode dAndeliz.

 

crédit photos: Alexis Cayot

Please follow and like us:

2 Thoughts to “Trench touch”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *